Séance d'engagement dans le Lavaux: photos de couples à Lausanne en Suisse

Posté par Alexis | 11 Juin 2020 | Photos de couples, séance d'engagement, Mariage
Lavaux Suisse Lac Lément montage vignes photo de couple

Rencontre de Suzana et Robin dans le Lavaux: vignes et magnifique vue sur le lac Léman


En ce dimanche 9 Août, je me trouve dans le Lavaux face au lac Lémen. La vue sur le lac depuis le belvédère où j'ai garé la voiture est magnifique. Suzanna et Robin m'accueillent avec un grand sourire. Une nouvelle rencontre entre deux amoureux et un photographe se profile. La séance d'engagement est sur le point de débuter. Et pourtant... Quelques minutes plus tôt, en retard donc très stressé, je m'engage en désespoir de cause sur une voie interdite aux voitures en pleine monté. La voiture vibre et hurle alors que j'appuie sur l'accélérateur pour gravir l'interminable côte. Je m'attends à croiser un tracteur en contre sens d'un virage à l'autre, ce qui m'obligerait à faire tout le chemin en marche arrière car la route est trop étroite pour que passe même deux voitures. L'idée de redescendre le dénivelé dans l'autre sens en marche arrière ne m'enchante pas beaucoup. Je prie le ciel suisse de m'accorder ses faveurs et de cesser de jouer avec mes nerfs.

couple assis muret dans vignes Lavaux contrejour

Une séance d'engagement avant le mariage en Suisse ? L'aventure pour arriver au Lavaux


Au départ sur le papier, l'idée est aguichante. Toujours à la recherche d'un lieu original pour réussir une séance photo de couples, je suis séduit par la proposition des futurs mariés. Originaires de suisse, ils habitent dans la banlieu de Lausane. Il me parle alors du Lavaux. Un endroit qui a du sens pour eux car ils ont pris l'habitude depuis leur rencontre d'aller y flaner de temps à autre. Je jette un oeil sur google image : "Lavaux Suisse ". Des vignes, le lac, la montagne. Ca m'a l'air pas mal du tout, le potentiel est là. La proposition est d'autant plus intéressante que je ne connais pas la Suisse et que ce n'est finalement pas si loin de Lyon. Je regarde sur google map, deux heures et quart en voiture. C'est l'aventure à porté de main ! Précautionneux comme d'habitude, je prévois quatres heures d'intervalle entre mon départ et mon arrivée. Il faut dire que j'apprécie très peu d'être en retard. Pour tout dire, c'est la chose qui me fait le plus stresser dans la vie. Si, si ! Et je préfère donc mille fois attendre une heure à lire un bouquin plutôt que de conduire en excès de vitesse et prendre des risques inconsidérés. Pour amortir le trajet et me tenir compagnie, je prévois de prendre des passagers pour le trajet jusqu'à l'aéroport de Genève puis dans un deuxième temps pour Lausanne. A 13h, je suis à Oullins en train de prendre 3 passagers dans la voiture. "Et toi qu'est-ce tu fais comme travail" "Je suis photographe. Je me rends justement dans le Lavaux en Suisse pour faire une séance photo" Woa... le gars, est photographe à l'international. Ca claque !

couple assis banc vignes verre de vin sourire

Il y a des jours comme ça où tout est compliqué. Je me rends compte après coup que j'avais très mal anticipé les problèmes que j'allais rencontrer. Par exemple, je n'avais pas réellement pris conscience que je partais à l'étranger. Je ne prends pas l'avion et les habitants parlent français. C'est géographiquement plus proche que Paris... Mauvaise nouvelle, arrivé en Suisse, je ne dépends plus du réseau de communication francaise et je n'ai aucune idée des prix pratiqués. Du coup je passe mon portable en mode avion et je n'ai plus d'accès ni a googlemap pour l'itinéraire ni à Whatsapp. Pour ne rien arranger j'ai la bonne idée de prendre la nationale plutôt que l'autoroute. Il faut dire que payer 40€ pour une heure d'autoroute, je trouve ca un peu prohibitif. Bien mal m'en a pris. La vitesse est limité à 50 km/h tout le long quand c'est pas moins. Des radards partout qui me rendent nerveux et m'obligent à vérifier en permanence ma vitesse sur le compteur. Comme je ne connais pas la route, cela rend la conduite fatiguante. A ce moment du trajet, je suis déjà en retard tout comme mes passagers qui avait prévu d'arriver 1h plus tôt. Finalement après de multiples péripéties dont un retour en arrière vers Genève sur l'autoroute après avoir pris la mauvaise sortie au rond point. (Comment... Vous ne saviez pas que la nationale était indiquée en bleu et l'autoroute en vert en Suisse ?) J'arrive avec plus d'une heure de retard donc cinq heures de trajet au Lavaux. L'étape finale : la montée complètement délirante du versant de la colline en contre sens résume a elle seul mon état de nervosité et de stress.

Une séance photo dans les vignes, toute en pente.


Mais me voila maintenant dans un paysage magnifique et au combien photogénique. Suzana et Robin ne m'ont pas menti, le lieu est magnifique. La vue sur le lac depuis les vignes est à couper le souffle. Je fais connaissance avec le couple qui me met bien à l'aise (quelle ironie, c'est généralement moi qui m'occupe de mettre à l'aise mes sujets avant et pendant la séance ) Très vite, les tracas et la fatigue de l'après-midi sont oubliés. Nous voila dans les vignes, attablés dans une espèce de petite maison en bois en train de prendre l'apéro. Saucisson et vin blanc que l'on s'est procurés à l'entrée du domaine. On passe un excellent moment à faire connaisance et à revenir sur les différentes étapes du mariage qui aura lieu dans quelques semaines. Je garde un oeil sur le soleil qui décroit dangereusement derrière la coline. Il est 19h15, il est temps de sortir l'appareil.

couple s'embrasse dans les vignes de Suisse

Le soleil se cache derrière la colline, la séance photo sera brêve


Je suis toujours un peu inquiet de ne pas avoir assez de temps pour capturer l'essence de la séance photo de couple. C'est pourquoi j'aime bien commencer la séance au moins trois heures avant la nuit. Et en même temps, je sais qu'il est préférable de faire les photos en toute fin de journée pendant les golden hours. Il y a donc un compromis entre pas trop tôt mais pas trot tard non plus. Clairement aujourd'hui, la séance commence sur le tard, en plein golden hours. EXIFS des photos à l'appuie, nous n'aurons profités que de cinquante minutes de soleil, c'est peu. Ce vilain garçon s'étant caché assez rapidement derrière la colline...

l'un contre l'autre bisous dans cheveux haute herbe contrejour
couple enlassé regarde vers le lac Lément couché de soleil

Quelques photos sur le retour pour clore notre rencontre


Le contrejour sur la lumière décroissante de la fin de soirée, c'est un peu ma marque de fabrique et c'est clairement les photos que j'ai le plus de plaisir à faire. J'adore jouer avec la limite d'exposition et réveler les contours de mes sujets avec une belle lumière chatoyante. Comme on ne voit plus le soleil dans les pentes du coté des vignes, on décide de rejoindre les voitures de l'autre coté du versant. Je propose au couple de monter sur le muret et j'immortalise leur amour en quelques clichés plein de tendresse. La luminosité est plus faible, mais avec mes objectifs à grande ouverture, je n'ai aucun mal à rendre la scène lumineuse.

Suzana est couché dans les bras conjoint assis sur muret dans le soir rouge fin de journée

Rendez-vous donné pour le mariage dans le sud de l'Ardèche


Lorsqu'on se quitte il fait nuit noire. Cette rencontre nous a permis de redessiner les contours de la journée de mariage à venir mais aussi de faire connaissance. Dans mes appareils, 400 clichés environ qui témoignent du merveilleux moment que nous avons passés ensemble. La séance a été courte, mais j'ai la sensation que j'ai réussi quelques bons clichés. Au final sur les 75 photos réussies de la séance, je choisirai les quinzes plus belles que je leur remettrai directement via l'espace privée du site. Dans un mois, j'aurai à nouveau rendez-vous avec Suzanna et Robin, dans le Sud de l'Ardèche cette fois ci. Encore une aventure, mais cette fois-ci tout en douceur et sans péripéties. Il faut dire que l'Ardèche, c'est un peu mon jardin...

sourire du couple face à face et regardent photographe contrejour


Alexis Wedding Reporter photographe mariage Lyon Rhône

A propos de l'auteur

Alexis - M.Wedding Reporter

Heureux papa de deux beaux enfants franco-mongols qui conquerront bientôt le monde après avoir annihiler la totalité de mon temps libre. Je suis photographe professionnel spécialisé dans le reportage photographique de mariage. J'aime lire, cuisiner, danser, voyager et refaire le monde autour d'un verre. Je parle l'espagnol et l'anglais.